un conifère maintenant très rare à l’état sauvage qu’on ne retrouve plus qu’en quelques localités limitées de la Californie, toujours près de l’océan (la plante ne tolère pas l’air sec de l’intérieur de cet État)

 

éclairage intense, surtout l’hiver, avec 3 ou 4 heures de soleil direct par jour et une bonne luminosité le reste du temps.

 

Arrosez-le abondamment, assez pour bien humidifier toute la motte de racines, quand le terreau est sec au toucher.

cupressus macrocarpa

PrixÀ partir de 25,00C$